Menu

Recherche

La démarche engagée sur notre territoire de réduction des déchets porte ses fruits avec une baisse fin 2017 de plus de 9% du ratio d’Ordures Ménagères & Assimiles (OMA) par rapport à 2009.

Cette baisse est supérieure à l’objectif de 7% inscrit dans notre Programme Local de Prévention des déchets contractualisé avec l’ADEME en 2011. Au cours de ces années, la sensibilisation des habitants et partenaires est apparue comme fondamentale pour faire évoluer nos comportements. De nombreux projets se sont développés avec l’ensemble des acteurs du territoire pour proposer des solutions locales permettant de réduire nos déchets :

--> Déploiement du compostage qui a permis d’éviter la collecte de plus de 4500 tonnes de bio-déchets sur la période 2011-2016

--> Favoriser le réemploi des textiles grâce à la mise en place de points de récupération des textiles sur notre territoire ayant permis de créer une trentaine d’emplois et de permettre le réemploi et recyclage de nombreux vêtements et chaussures.

--> Quatre ressourceries et deux communautés Emmaüs implantées sur Marseille Provence qui s’engagent pour collecter et réparer les objets que nous ne voulons plus.

--> Un engagement des services de la collectivité  dans la démarche avec la dématérialisation des courriers, le réemploi du parc informatique réformés (80% des 1500 matériels réformés entre 2014 et 2016 ont ainsi été réemployés) et l’installation de bornes de récupération des  piles au sein des bureaux.

Dans la poursuite de ces actions, le conseil de territoire Marseille Provence a souhaité s’engager, en partenariat avec l’ADEME, dans une démarche « Territoire Zéro déchet Zéro Gaspillage » afin de développer des projets permettant la mise en œuvre d’une économie circulaire sur le territoire autour de 4 axes :

1. Développer l’Eco-exemplarité en interne : partage des bonnes pratiques, développement du réemploi, clauses environnementales, … 

2. Faire évoluer l’offre et les acteurs économiques du territoire : consolidation des filières de réemploi/réparation, gestion des biodéchets, projets d’Ecologie Industrielle et Territoriale (L’Ecologie Industrielle et Territoriale se traduit dans les faits par la mise en place de symbioses inter-entreprises basées sur des échanges de flux ou sur une mutualisation des besoins).

3. Faire évoluer la demande et les comportements des habitants : promotion des bons gestes, lutte contre le gaspillage alimentaire, solutions locales de réemploi/réparation, ….

4. Intégrer cette démarche dans la gestion des déchets : amélioration du recyclage, développement du  compostage, réduction des déchets verts … 

 Cet engagement doit se traduire sur les années 2017-2019 par une :

  • Réduction des Déchets Ménagers et Assimilés de 3% en 3 ans
  • Augmentation du taux de valorisation globale (matière, organique et énergétique) des Déchets Ménagers et Assimilés, hors déchets dangereux et inertes, pour atteindre 90 % en 2019
  • Participation à quelques démarches d’EIT/Economie circulaire engagées sur le territoire

 A partir du 4 mai 2018, le Territoire Marseille Provence met en place un nouveau dispositif de proximité : l'Ecomobile - Cliquez pour en savoir plus

Pour réduire la quantité de déchets produits par chaque habitant, seriez-vous prêt à … ?
Pour réduire la quantité de déchets produits par chaque habitant, seriez-vous prêt à … ?
Vous devez sélectionner au moins une des propositions !
Haut de page