Menu

Recherche

Les bénéficiaires des aides à la rénovation de l'ANAH sont :

  • Les propriétaires occupants, à savoir les propriétaires qui occupent leur logement (sous conditions de ressources).
  • Les propriétaires bailleurs, à savoir les personnes possédant un ou plusieurs biens immobiliers et qui louent ou souhaitent louer, en réalisant ou non des travaux.
  • Les syndicats de copropriétaires pour des travaux sur les parties communes et équipements communs.

À titre exceptionnel, peuvent également bénéficier des aides de l’ANAH :

• Les personnes assurant la charge effective des travaux dans des logements occupés par leurs ascendants ou descendants ou ceux de leur conjoint.
• Les communes pour des travaux d’office de sortie d’insalubrité ou de péril.
• Les locataires qui souhaitent réaliser des travaux de mise aux normes de décence de leur logement ou en améliorer l’accessibilité ou l’adapter au handicap.
• Les organismes agréés dans le cadre d’un bail à réhabilitation ou de la location à des associations d’aide à la réinsertion des personnes en difficulté.
• Les organismes HLM dans le cadre des plans de sauvegarde des copropriétés dégradées.

• Vous ne devez pas avoir bénéficier pour ce logement d’un Prêt à Taux Zéro + ou d’une autre aide de
  l’ANAH au cours des 5 dernières années.
 
• Le logement doit avoir plus de 15 ans.
 
• Les travaux ne doivent pas avoir démarré avant le dépôt du dossier à l'Anah.
 
• Vous devez occuper le logement à titre de résidence principale.
 
Attention
• Les travaux doivent être effectués par des professionnels.
• La nature des rénovations que vous souhaitez entreprendre
  doit faire partie de la liste des travaux subventionnables au titre de la règlementation nationale de l'Anah.

 

 

   Plus d'infos sur les critères d'éligibilité

   Quels sont les travaux subventionnables ?

   Les publications de l'ANAH

Haut de page