Menu

Recherche

 

 

Pourquoi des essais techniques ?

Les essais techniques permettent de tester le fonctionnement des équipements pour assurer une sécurité d’utilisation optimale au moment de la mise en service.
Durant quelques semaines, des sorties régulières ont lieu et une marche à blanc simulera le fonctionnement définitif sans prendre de passager.
Tout sera testé : les rames, la voie, l’alimentation électrique de la ligne, l’éclairage et toute la signalisation ferroviaire et routière.

Consulter le passeport sécurité

 

 

 

Quel est le processus de validation ?

Le tramway est un système soumis à la règlementation relative aux transports guidés qui prévoit la production de dossiers préliminaires de sécurité.  Ces dossiers sont rédigés par la maitrise d’oeuvre de l’opération (Groupement Systra / SAFEGE ingénieurs Conseils / Christophe FAYEL Architecte Urbaniste ) et sont complétés par les entreprises. Chaque document doit être vérifié par les contrôleurs techniques et validé par les organismes qualifiés agréés.

L’ensemble de cette documentation, et des processus de contrôle associés, est obligatoirement vérifié par les Services Techniques des Remontées Mécaniques et Transports Guidés (STRMTG), un organisme indépendant qui instruit pour le compte de l’Etat.

A partir de l’ensemble de ces documents, la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) prépare les arrêtés préfectoraux successifs à la réalisation des tests et essais.

 

Qu’est-ce qu’une « marche à blanc » ?

 Lorsque les essais techniques ont été approuvés, la « marche à blanc » peut démarrer. Il s’agit d’une simulation d’exploitation sans voyageurs, menée par l’exploitant (RTM) qui est aussi chargé d’émettre un avis à l’issue de cette période.

 

Combien de temps vont durer ces essais ?

Quand tous les tests ont été validés et que la marche à blanc a reçu un avis favorable, la décision préfectorale de mise en service peut alors être délivrée, initiant ainsi l’exploitation commerciale, autrement dit, l’ouverture du tramway au grand public. L’ensemble de ces étapes peut s’étaler sur deux mois.

 

Quand est prévue la mise en service du tramway ?

L’ensemble des essais et de la marche à blanc s’étaleront sur deux mois. Si les étapes sont successivement validées par les instances de contrôle et que l’autorisation est délivrée par la Préfecture, le tramway devrait être mis en service fin mai ou début juin.

 

Qui est mobilisé ?

L’heure est à la mobilisation générale des acteurs concernés. Pour ces tests grandeur nature, la cellule d’essai de la maîtrise d’oeuvre, les organismes qualifiés agréés, les services de l’exploitant, les services de la maîtrise d’ouvrage, des représentants des entreprises de voie ferrée, de lignes aériennes de contact, d’équipement électrique haute et basse tension et de fourniture d’énergie, des représentants des marchés de signalisation lumineuse tricolore, des nacelles et moyens techniques, des personnels de protection des carrefours, la fourrière, les effectifs de la police municipale et de la police nationale, tous sont sur le pont.

Tout sera testé : les rames, la voie, l’alimentation électrique de la ligne, l’éclairage et toute la signalisation ferroviaire et routière. …

 

Que reste-t-il à faire sur le chantier ?

La large majorité des travaux sont aujourd’hui terminés après deux ans et demi de chantier. Il reste à finaliser…

• Le dallage, place de Rome

• Des finitions de raccordement, cours Saint-Louis

• Le bout de chaussée de raccordement , rue Davso

• Sur l’ensemble de la rue, des travaux de finition (en particulier les pieds de façades), se poursuivent dans les prochaines semaines, sans impact sur les essais techniques du tramway.

• La mise en lumière sur la rue de Rome dans sa partie large

• La pose des lanternes en cours sur la rue de Rome dans sa partie étroite.

Quelles seront les nouvelles stations ?

 Les nouvelles stations de la ligne T3 seront au nombre de 5 :

  • Cours Saint-Louis
  • Rome-Davso
  • Place de Rome
  • Rome-Dragon quartier des antiquaires
  • Castellane
       

   Les chiffres clés 

   • Coût : 57 400 K€ TTC
   • Nombre d’entreprises
      ayant travaillé sur le chantier :
      une douzaine d’entreprises
   • Linéaire : 1 200 mètres

 

 

 

Une nouvelle vie pour la rue de Rome ?

Bordée d’arbres et mise en valeur par un éclairage de qualité, la rue de Rome retrouve sa magnifique perspective. elle va redevenir une artère commerçante et un lieu de promenade agréables. Ce nouveau tronçon de tramway est un maillon de l’axe nord-sud de transport en commun stratégique pour le développement de Marseille.

 

 

Haut de page