Menu

Recherche

Le Conseil de Territorie est chargé de la distribution d’eau potable depuis la Durance et le Verdon  jusqu’aux robinets des usagers. Pour cela, l’eau est achemine grâce au Canal de Marseille (80%) et au canal de Provence (20%) jusqu’aux usines de potabilisation. Une qualité constante est assurée. Le territoire de Marseille Provence ne manque pas d’eau grâce à l’alimentation par ces deux canaux, et des réserves souterraines.

Une fois cette eau utilisée par les habitants, Marseille Provence garantit son épuration avant qu’elle ne soit rejetée au milieu naturel. La collecte des eaux usées se fait par l’intermédiaire d’un réseau sous-terrain dont Conseil de Territoire assure l’entretien, les conduit jusqu’aux stations d’épuration avant qu’elles ne soient rejetées en mer.

Quelques chiffres

Plus de 200 millions de mètres cube d'eau par an pour une population d’un peu plus de 1 million d’habitants sont distribués. La principale ressource provient du canal de Marseille (176,3 millions m3). Grâce à cet ouvrage, 36 communes des Bouches-du-Rhône dont 17 de Marseille Provence sont alimentées en eau potable. Des ressources souterraines complémentaires sont disponibles pour Marseille, au travers du Puits Saint-Joseph. La commune de Gémenos est alimentée en grande partie par des forages et captage de la vallée de Saint-Pons.

Marseille Provence gère aujourd’hui le Canal de Marseille, deux barrages, 84 souterrains, 21 aqueducs. Le Territoire fait fonctionner 87 stations de pompage, 13 usines de potabilisation qui traitent 294 287 m3 par jour, soit 107,4 millions de m3 traités par an. 118 réservoirs contiennent quelque 301 410 m3 de réserve permettant un approvisionnement constant en eau potable. Côté assainissement, Marseille Provence entretient 2585 km de réseau, 10 stations d’épuration, 180 stations de relevage qui permettent de traiter 78,65 millions de m3 (en 2013).

Un patrimoine historique et technique

Au 19ème  siècle, le maire de Marseille Maximin Consolat décide le lancement des grands travaux, supervisés par Franz Mayor de Montricher, qui verront la construction de nombreux ouvrages majeurs. Le patrimoine de la collectivité comprend  l’aqueduc de Roquefavour (en 1847) qui assure la traversée de l’Arc, le canal de Marseille (195 km de long, pour amener l’eau de la Durance jusqu’à la cité phocéenne puis jusqu’aux portes du Var), le bassin de Réaltort (en 1867), et le barrage de Saint-Christophe (en 1882). 

 

Haut de page