Menu

Recherche

 

L’eau qui coule de nos robinets est potable. Cette utilisation domestique génère des eaux usées qu’il faut traiter avant de les rejeter en mer.


Les eaux usées empruntent 2525 km de réseau d’assainissement : collecteurs, émissaires.
Elles sont ensuite traitées dans 10 Stations d’épuration réparties sur l’ensemble du territoire de la Collectivité.

 

Un savoir-faire reconnu

La capacité de traitement des eaux usées et de pluie se mesure en équivalent habitant (EH). Marseille Provence possède une capacité totale de traitement de 2,1 millions EH, besoins touristiques et industriels compris, pour une population d’un peu plus de 1 millions d’habitants.
Marseille Provence a développé un savoir-faire reconnu sur le plan international dans le domaine de l’épuration des eaux, dont la qualité des rejets est supérieure aux normes en vigueur (les conditions de santé publique et de l’environnement, ainsi que les directives de la loi sur l’eau et les milieux aquatiques).

 

Les stations d’épuration

Le territoire de Marseille Provence compte 10 stations de traitement des eaux usées. A Marseille, Géolide, située esplanade Ganay à côté du célèbre stade Vélodrome est la plus grande station d'épuration souterraine au monde de cette filière.
Elle dépollue à elle seule les eaux de 17 communes dont une dizaine est située hors des frontières de son territoire (Aubagne, Belcodène, Cadolive, La Bouilladisse, La Destrousse, La Penne-sur-Huveaune, Peypin, Roquevaire, Saint-Savournin et une partie des Pennes-Mirabeau). Ce qui représente une capacité de traitement de 1 860 000 EH (équivalent habitants).

Chaque année 70 millions de m3 transitent par cette station pour être dépollués avant leur rejet en mer. En 2008, un procédé de traitement biologique a complété le traitement physico-chimique, tout en répondant  à un triple objectif « zéro nuisance » : visuelle, olfactive et sonore.

Cette eau est stockée dans d’énormes bassins de décantation et filtrée selon différents procédés complexes. En cas de fortes pluies, les réseaux de types unitaires du centre de Marseille (qui transportent à la fois les eaux usées et pluviales) peuvent déborder et une partie des eaux est rejetée directement en mer. 

Pour mettre fin à cette situation , un plan d’investissements sur cinq ans de 185 millions d’euros dont une grande part et consacrée à la création de nouveaux bassins de rétention des eaux pluviales et usées, a été engagé.

Parmi les équipements récents créés dans les autres communes, l’usine d’ultrafiltration d’eau potable de Gémenos a été une première sur le territoire de Marseille Provence. Ce procédé consiste à filtrer l’eau au travers de membranes dont les pores sont très fins et ne laissent passer ni les bactéries ni les virus. L’eau obtenue est d’excellente qualité.

De même, la station d’épuration d’eau usée de la commune d’Ensuès-la-Redonne a été remise à niveau pour offrir aux habitants un traitement biologique suivi d’une filtration membranaire qui permet un rejet d’eau épurée d’une qualité comparable à celle d’une eau de baignade.

 

Le Service Public d'Assainissement Non Collectif (SPANC)

Lorsqu'une habitation n'est pas raccordée au réseau public d'assainissement, elle doit disposer d'un système autonome de traitement des eaux domestiques installé : c'est l'assainissement non collectif.

Le SPANC a une double mission :

• assurer un contrôle de conception et de réalisation des installations neuves ou réhabilitées,

• exercer un diagnostic de bon fonctionnement des installations existantes.

    Les services du SPANC vous informe : 04 95 09 53 50

 

    

 

Des délégataires

L'ex MPM a souhaité reprendre l'ensemble des 36 contrats (dont certains existaient depuis plus de 60 ans) établis auparavant dans ses communes.

Ce travail a abouti à l'harmonisation de ces contrats conclus pour une durée de 15 ans. La Seram Métropole pour gérer le service de l'assainissement service de l'assainissement dans le lot Centre, la Société Assainissement d'Est Métropole pour le lot Est et Assainissement Ouest Métropole pour le lot Ouest.

 

 

      

Haut de page