Menu

Recherche

Les ports de La Ciotat et de la Pointe Rouge sont labellisés « Port Propre » , certification « gestion environnementale portuaire » .
L’objectif est d’améliorer la qualité environnementale du port par la prise en compte de la problématique de gestion des déchets et de rejet des effluents dans le port. (acquisition de matériel de collecte des déchets : armoires de déchets ménagers spéciaux, bacs de stockage des batteries et piles, huiles usagées et pots de peintures…)

 

Entre 2012 et 2016 plus de 5 M€ sont consacrés aux mises aux normes environnementales :

• stations d’avitaillement du port de la Pointe Rouge et du Vieux-Port (équipées d’un avaloir en périphérie de la station qui récupère les égouttures d’hydrocarbures),

• aires de carénage de Sausset-les-Pins et Carry-le-Rouet (équipées de débourbeur et déshuileurs)…

 
Pourquoi trier sur nos ports ?

Collecter et recycler les huiles usagées permet :

• de limiter la pollution des sols et des nappes phréatiques,

• d'obtenir 2l d'huile régénérée à partir de 3l usagés collectés.

1 litre d'huile déversé en mer pollue 1 000 m2 d'eau.

 

MPM facilite le tri avec la mise en place d'une signalétique claire et adaptée.

 


 

Utiliser les énergies renouvelables

En collaboration avec la direction de l’écologie et de l’environnement, la direction des ports met en place des sanitaires à production d’eau chaude solaire ainsi que des mats d’éclairages autonomes à énergie solaire.

 

Projet Biohut : une nurserie à poissons à La Ciotat

Depuis le 24 juin 2014 des nurseries à poissons appelées Biohut ont été installées dans les ports de La Ciotat en partenariat avec les capitaineries du Port-Vieux et du Nouveau Port. Le financement a été assuré à 100 % par l’Agence de l’Eau.
La base nautique de la mairie de La Ciotat a assuré la coordination du projet qui vise à protéger et restaurer la biodiversité marine. Un suivi scientifique des nurseries permettra de mesurer l’impact du dispositif sur le milieu halieutique.

Cette démarche vise aussi à faire respecter l’interdiction de pêche dans les ports afin de permettre aux espèces de grandir pour repeupler la baie de La Ciotat.

 

Les trois règles d’or environnementale à respecter
  • Il est interdit de circuler sur les pannes avec un harpon armé de fouines.
  • Il est interdit de rechercher et de ramasser des végétaux, coquillages et autres animaux marins sur les ouvrages portuaires.
  • Il est interdit de pêcher et de chasser dans le plan d’eau et dans le chenal ou à partir des ouvrages du port.

 

Haut de page