Menu

Recherche

La métropole Aix Marseille Provence tenait lundi 16 octobre au matin, son conseil métropolitain au centre Agora à Aubagne. Plusieurs dossiers importants étaient inscrits au programme, dont le Rapport d’orientation budgétaire (ROB). Par ailleurs, les élus métropolitains ont voté le principe d’un grand projet alimentaire territorial pour rapprocher producteurs et consommateurs ainsi que le transfert des compétences départementales et les principes d’élaboration du Plan Climat Air Energie métropolitain.

L’ambition du Projet alimentaire territorial

Le Projet alimentaire territorial (PAT) a pour but de permettre aux agriculteurs locaux de nourrir les habitants du territoire en fédérant tous les acteurs de la production à la consommation et en préservant les équilibres de production. Il est porté par Danièle Garcia, maire d’Auriol, membre du bureau de la Métropole déléguée à l’Agriculture, aux forêts et aux paysages.

Le PAT repose sur 5 objectifs :

Développer l’agriculture et la production locale de qualité

Promouvoir notre terroir et nos produits

Rapprocher les producteurs, les transformateurs et les consommateurs, avec par exemple les AMAP

Créer des lieux de vente directe, comme cela se fait déjà dans la Halle des producteurs Terre de Provence
   à Plan de Campagne ou bientôt à Aubagne.
   Il faudra s’en inspirer pour en développer bien d’autres sur le territoire métropolitain.

Valoriser le paysage qui fait la notoriété du territoire : oliviers, lavandes, vignes, safran, etc.

Le PAT de la métropole Aix Marseille Provence vise une labellisation en 2017.

 

 

Haut de page