Menu

Recherche

Une étape clé dans la maîtrise foncière des immeubles de la rue d’Aubagne et la définition d’un projet

L’enquête publique préalable à la Déclaration d’Utilité Publique (DUP) « réserve foncière » portant sur 10 immeubles et parcelles de la rue d’Aubagne, dans le quartier de Noailles (Marseille - 13001) démarre très prochainement.

Cette Déclaration d’Utilité Publique (DUP) simplifiée dite de « réserve foncière » pour l’acquisition de ces parcelles et immeubles privés situés dans le périmètre de sécurité de la rue d’Aubagne (du 65 au 83, rue d’Aubagne inclus) doit permettre de constituer la réserve foncière nécessaire au futur projet d’aménagement sur l’îlot prioritaire « Noailles-Ventre » et le quartier de Noailles.

A l’issu de cette procédure administrative, l’Etablissement Public Foncier (EPF) deviendra ainsi propriétaires de ces immeubles et de ces parcelles au nom de la Métropole Aix-Marseille-Provence et de la Ville de Marseille suite à une convention d’intervention foncière, signée avec l’EPF PACA en date du 14 janvier 2020.

Une même DUP dite de « réserve foncière » sur l’îlot Hoche Versailles va suivre prochainement pour la maîtrise foncière du deuxième îlot prioritaire identifié dans le cadre du Projet Partenarial d’Aménagement (PPA).

Cette maîtrise publique du foncier est une étape clé préalable à des études sur les 4 îlots prioritaires du PPA, dont 2 sont situés dans le quartier de Noailles, en lien avec la ville de Marseille et l’ensemble des partenaires institutionnels concernés, et en concertation avec les habitants et les usagers de ces secteurs. 

L’enquête publique se déroulera du 8 au 25 février 2021 inclus, à la Direction de l’Urbanisme de la Ville de Marseille, 40 rue Fauchier (13002 – Marseille). 

Dans le cadre de la stratégie durable et intégrée de lutte contre l’habitat indigne et dégradé et sur le périmètre du Projet Partenarial d’Aménagement (PPA), la Métropole Aix-Marseille-Provence mobilise ses partenaires, et notamment l’Etablissement Public Foncier (EPF) PACA, pour conduire des actions foncières au cœur des secteurs d’intervention désignés comme prioritaires au titre de la lutte contre l’habitat indigne. 

 

Concertations et enquêtes publiques