Menu

Recherche

La Métropole a engagé des travaux d’aménagement et développé des services afin d’apaiser et de valoriser cette promenade exceptionnelle. Une corniche rénovée et plus accessible La corniche Kennedy, dans le 7e arrondissement de Marseille, longe la mer Méditerranée, de la plage des Catalans jusqu’aux plages du Prado. Elle est constituée de deux trottoirs séparés par un banc continu, le plus long banc du monde. Ces ouvrages, exposés à un environnement marin particulièrement agressif, doivent être rénovés. La section entre la pointe du Roucas-Blanc et l’hôtel nhow a déjà fait l’objet de réparations en 2010 et est pleinement conforme pour assurer la sécurité des usagers. Les travaux de consolidation des encorbellements sur la mer se poursuivront entre le marégraphe et l’hôtel nhow, jusqu’en 2022. Dans la dynamique de ces travaux, la Métropole crée deux kilomètres de piste cyclable et renforce l’accessibilité du littoral marseillais. Les habitants et les usagers pourront ainsi pleinement profiter de cet atout maritime prestigieux, marqueur puissant de l’identité marseillaise.

Plus d'informations : marseillechange

Les travaux d'encorbellement 

Téléchargez la lettre info 

Sur une longueur totale d’environ 1,7 km, il s’agit de remettre à neuf les dalles, les bancs, les parapets et les trottoirs. L’opération globale de réparation et de renforcement de la corniche Kennedy va se dérouler jusqu’en 2022. Quatre phases, d’une durée de sept mois chacune, entre octobre et avril, sont programmées chaque année. 

La première phase de travaux, du marégraphe au vallon de la Baudille (300 mètres) a été terminée en juin 2019. Suite à l’interruption des travaux due à la crise sanitaire, la fin de la seconde phase, jusqu’à l’anse de l’Oriol (350 m), est envisagée à la mi-septembre 2020.

Chiffres clé 

1,7 km de parapet à remplacer
830 m de banc à remplacer
3 300 m² de dalles neuves
3 700 m² de dalles réparées

Une nouvelle piste cyclable 

Le site profite d’une piste cyclable sécurisée, avec une vue imprenable sur la baie de Marseille. Cet aménagement s’accompagne d’équipements et de services qui encourakn;nknknknknkPour une corniche Kennedy apaisée, plus agréable à vivre à pied, à vélo, ou à trottinette. À terme, la voie cyclable sera continue entre les quartiers sud et le Vieux-Port, ainsi que vers l’Estaque. Un véritable réseau cyclable se dessine, un « plan vélo » pour l’ensemble du centre-ville de Marseille.

 

La promenade retrouve sa vocation

 

  • Une corniche libérée, côté mer, du stationnement automobile anarchique et un stationnement rationalisé ;
  • Des places de stationnement dédiées aux personnes à mobilité réduite ;
  • Huit espaces de stationnement vélo créés
  • Des trottoirs rendus aux piétons et une sécurité renforcée.

 

Un balcon sur la mer

 

Le littoral métropolitain s’étend sur 255 kilomètres. Il concentre des enjeux économiques, écologiques et sociaux majeurs, et il contribue fortement à l’attractivité du territoire. La Métropole agit pour, à la fois, renforcer et préserver cette richesse. À Marseille, elle crée des aménagements, développe des usages et des mobilités qui valorisent le front de mer et facilitent l’accès à ce patrimoine exceptionnel.

 

Une offre de transport renforcée

 

La ligne 83, d’avril à octobre, aura une fréquence plus importante. La ligne 74 sera prolongée le dimanche afin de desservir Les Hauts de Périer et le vallon de l’Oriol. Le temps de parcours pour les bus sera amélioré.