Menu

Recherche

Ce mardi 17 novembre, Roland Giberti, Président du Conseil de territoire Marseille Provence et maire de Gémenos a souhaité apporter son soutien au Professeur Didier Raoult, à l’occasion d’une visite à l’institut hospitalo-universitaire (IHU) de Marseille.

Spécialiste français des maladies infectieuses, professeur de microbiologie à la faculté de médecine et à l’IHU de Marseille et reconnu mondialement pour ses découvertes dans le secteur notamment de la microbiologie clinique, le Professeur Raoult s’est fortement engagé depuis le début de la crise sanitaire ; en menant de nombreuses études et recherches. « Aux côtés des marseillais et des provençaux depuis le début, l’IHU et le Professeur Raoult ont eu un rôle essentiel dans la gestion de la pandémie au niveau local ; et il était très important pour moi de leur apporter aujourd’hui dans un contexte de re-confinement mon soutien total et celui du territoire ; dans leur action et leur engagement passé et à venir. La recherche contre ce virus continue ; et les équipes du Professeur sont plus mobilisées que jamais. » s’est exprimé le Président Roland Giberti.

Cette visite de soutien s’inscrit également dans l’engagement de longue date porté par le territoire pour développer et accompagner la filière santé et les acteurs qui la font vivre. De Luminy à la Timone, le territoire accompagne sur ce large axe marseillais, le développement de nombreuses entreprises, start-up ou laboratoires de recherches médicales ; via des subventions financières, des aides juridiques et administratives lors de l’implantation ; ou encore l’acquisition de fonciers pour accueillir les structures de cette filière. L’IHU a également bénéficié en 2017 et en 2018 de deux subventions conséquentes de la part de la Métropole et du Territoire ; lui permettant ainsi d’investir dans la bio-tech et d’acquérir de nouveaux bâtiments pour étendre ses activités de recherches.  


Plus que jamais ; cette crise sanitaire révèle l’importance pour les collectivités comme le territoire Marseille Provence, d’investir, de soutenir, d’accompagner le dynamisme de cette filière locale santé ; et le développement des programmes de recherches ; pour anticiper sur l’avenir en cherchant dès maintenant les remèdes de demain.