Menu

Recherche

Guy TEISSIER, député des Bouches-du-Rhône, Vice-président de la Métropole Aix-Marseille-Provence et Président du Conseil de Territoire Marseille-Provence, a visité ce lundi 14 novembre 2016, le Centre d’Immunologie de Marseille Luminy (CIML) et le cluster Marseille Immunopôle (MI).

Il a été reçu par le Professeur Eric VIVIER, directeur du CIML et directeur de MI. Fervent partisan de la filière des biotechnologies et de la santé comme vecteur de développement de notre territoire, le Président TEISSIER a tenu à féliciter et à encourager l’ensemble des chercheurs du site dont les dernières recherches sont très prometteuses notamment en matière de traitement du cancer du larynx.
 
« Avec le parc scientifique et technologique de Marseille Luminy, le CIML et Marseille Immunopôle, notre territoire est très en pointe en immunologie, se félicite le Président TEISSIER. La filière santé-biotech-immunologie est un vecteur primordial de développement économique et de création d’emplois hautement qualifiés ; elle participe également aux progrès médicaux et au bien-être de tous les citoyens. Notre territoire en tire tous les bénéfices. En tant que Président du Conseil de Territoire, il m’importe d’offrir l’environnement le plus favorable au développement de cette filière et à tous les spécialistes qui y travaillent ».

Cogéré par le CNRS, l’INSERM et Aix-Marseille Université (ex-Université de la Méditerranée), le Centre d’Immunologie de Marseille Luminy, qui fête ses 40 ans d’existence, est financé en partie par la Métropole Aix-Marseille-Provence et le Conseil de Territoire Marseille-Provence. C’est un Institut de recherche internationalement reconnu dans l’immunologie (l'étude des systèmes de défenses naturelles à l'échelle des cellules), situé au cœur du parc scientifique et technologique de Luminy.
 
Le technopôle de Marseille Luminy est le site emblématique de la filière biotech-santé dont MPM puis la Métropole ont favorisé le développement grâce une offre foncière et immobilière adaptée, un soutien des pépinières et des start-up, et un financement des projets de recherche et développement.
 
Pour élargir ses compétences, le CIML a créé Marseille Immunopôle. Cette structure, unique en France, s'occupe d'enseignement, de recherche, d'essais cliniques et d'industrie dans la lutte contre les cancers. En tant que maître d’ouvrage, le Conseil de Territoire Marseille-Provence a acquis et aménagé en partie un bâtiment de 1 500m² à Luminy pour que MI réalise un de ses projets de recherche.

MI compte un effectif de 250 personnes, parmi lesquelles 185 scientifiques, étudiants et post-doctorants issus de 24 nationalités différentes. Leur travail au quotidien : relier la recherche fondamentale aux essais cliniques en partenariat avec les hôpitaux pour développer des médicaments. Et les résultats sont très encourageants.

« Nous sommes à l’aube d’une révolution thérapeutique, explique le Pr Eric Vivier. Les nouveaux médicaments, purs produits de la recherche fondamentale, permettent de reprogrammer le système immunitaire de telle manière à ce que les défenses naturelles de l’organisme détruisent le cancer. Il est probable que l’arrivée de ces médicaments en clinique soit l’équivalent de l’arrivée des antibiotiques dans le traitement des maladies bactériennes ».

Une « révolution thérapeutique » que le Conseil de Territoire Marseille-Provence soutient largement, y compris de manière indirecte : le Président TEISSIER a rappelé au Pr VIVIER qu’il s’est engagé à désenclaver l’ensemble des sites médicaux et de recherche concernés, à savoir le site de Luminy (réalisation en cours d’une ligne de bus à haut niveau de service –BHNS- entre Castellane et Luminy) et les hôpitaux Sud de Marseille (projet d’extension du réseau tramway jusqu’aux hôpitaux Sainte-Marguerite et Salvator et jusqu’à l’institut Paoli-Calmettes).