Menu

Recherche

Les territoires du Nord de Marseille (13, 14, 15 et 16ème arr.) comptent la plus forte croissance en nombre de créations d’entreprises. En 2013, 10 024 entreprises ont vu le jour à Marseille, dont une grande majorité dans ces quartiers. Et pourtant, aucune structure d’accompagnement de ces PME n’est présente à proximité immédiate. Plusieurs existent en centre-ville, mais leur éloignement ne permet pas d’apporter l’aide indispensable au lancement de ces petites structures qui naissent régulièrement dans le nord de la ville.

D’autre part, l’offre immobilière dans ces quartiers n’est bien souvent pas adaptée à leurs besoins. Les investissements réalisés par le secteur privé suite aux incitations de  la Communauté urbaine Marseille Provence (MPM) puis de la Métropole Aix-Marseille-Provence se portent en priorité sur des bureaux, tandis que les secteurs privilégiés par les créateurs d’entreprise sont tournés vers le bâtiment, l’aide à la personne ou les services aux entreprises.

La Métropole Aix-Marseille-Provence, compétente en matière de développement économique depuis le 1er janvier 2016, a souhaité poursuivre le projet lancé par MPM en soutenant la dynamique de création d’entreprises. Le lancement d’une pépinière d’entreprises dans le 15ème arrondissement de Marseille en est l’aboutissement concret.

Livré au 1er avril 2016, le Pôle de l’Entrepreneuriat a été rebaptisé par la suite « Le Carburateur ».

« La présence de nouveaux résidents dans cette Zone Franche Urbaine est un facteur de satisfaction et d’encouragement à poursuivre notre action, à aller plus loin pour la réussite de la Métropole et son développement économique, à solliciter enfin auprès de l’Etat le maintien des ZFU et d’œuvrer pour obtenir que d’autres zones franches puissent voir le jour en France, et en particulier sur le territoire de notre Métropole », défend Jean-Claude GAUDIN, Président de la Métropole Aix-Marseille-Provence et Maire de Marseille.

« L’objectif est de proposer des locaux adaptés, des conseils et un accompagnement sur mesure aux créateurs d’entreprises et aux porteurs de projets capables de redynamiser les quartiers en souffrance. Nous leur offrons ainsi une chance de surmonter une partie des difficultés qu’ils rencontreront durant leur lancement. Beaucoup de jeunes entreprises qui n’en ont pas bénéficié ont fermé dans les premiers mois, faute d’accompagnement et d’aide à l’hébergement », insiste Guy TEISSIER, député des Bouches-du-Rhône, Vice-président de la Métropole Aix-Marseille-Provence et Président du Conseil de Territoire Marseille-Provence.